RSS

Par millions, votons Jean Luc Mélenchon !

Notre société ne va pas bien. Le quinquennat qui s’achève a vu la situation empirer pour de larges franges de la population. Jamais notre pays, pourtant 6e puissance économique du monde, n’a compté autant de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Des millions de familles ont du mal à « joindre les deux bouts ». Tout augmente, sauf nos salaires, nos pensions de retraite, nos minima sociaux. Nos services publics – celui de l’hôpital, celui de l’Éducation – sont les victimes de politiques libérales destructrices. La protection sociale

Meeting de l’UP à Poitiers

Près de 300 personnes ont assisté, jeudi 3 mars, au meeting de l’Union Populaire organisé à Poitiers (auxquels il faut ajouter les près de 200 qui ont suivi sa diffusion en direct sur les réseaux sociaux). Pour ce rendez-vous, 3 orateurs et oratrice de l’équipe nationale étaient présent·es. Le député insoumis Bastien Lachaud, Clémence Guetté coordonnatrice du programme l’Avenir en Commun et Thomas Portes membre du parlement de l’UP. La première partie de la soirée a permis la prise de parole conjointe d’un·e chef·fe de fil de chacune des deux

Grand meeting de l’UP à Montpellier

Très grande réussite, car après avoir réservé pour 3000 personnes, la jauge a été monté à 6000 et ce sont finalement un plus de 7500 personnes qui ont assisté à ce grand meeting. Dans la première partie, à noter la présence de Geneviève Legay, en soutien de la candidature de JLM. Elle est intervenue à la tribune sur la question de la liberté de manifester. Une prise de parole forte comme il y en a eu beaucoup lors de cette première partie de meeting. Les camarades d’Ensemble! ont beaucoup apprécié

La campagne à Rennes…

Malgré une préparation à l’arrache, nous pouvons dire que cette journée rennaise du 8 février a été une réussite. Le point d’orgue a été le meeting à la Cité, animé par nos 2 députés Eric Coquerel et Clémentine Autain . Notre bonne vieille salle historique n’avait pas vu depuis longtemps une telle affluence pour un réunion politique, puisque la jauge officielle de 350 places a été atteinte… Précisons aussi que nous sommes en période peu favorable avec les vacances d’hiver. Après la présentation de Florent et Laure animateur/trice, 2 membres du

Fabien Roussel, Don Quichotte d’un communisme introuvable

Un double mystère entoure la campagne de Fabien Roussel, le candidat du Parti communiste français pour la prochaine élection présidentielle. Comment un candidat qui recueille invariablement entre 1 et 3% dans les sondages d’opinion peut-il être autant invité dans les « grands » médias ? Comment le candidat d’un parti communiste peut-il recevoir à ce point les louanges de politicien·nes de droite voire de journalistes et d’idéologues réactionnaires ? C’est à dissiper ce double mystère que s’attache ici Paul Elek, ancien militant du PCF. Il montre en particulier que la campagne de Fabien Roussel,

Taubira : une candidate social-libérale de plus ?

Sans surprise, Christiane Taubira a réussi son OPA sur la « primaire populaire ». Cette candidature supplémentaire ne résout rien. Elle accroît sans aucun doute les difficultés d’Hidalgo et du PS mais elle ne peut prétendre rassembler toute la gauche parce qu’il n’existe pas de bases politiques suffisantes pour cela se produise lors du premier tour de la Présidentielle. Lors de son discours consécutif à sa désignation, Taubira a beaucoup vanté les vertus de la gauche, exalté son passé glorieux en évoquant le souvenir des Jaurès, Blum ou Olympes de

Un meeting à Nîmes

Celui-ci était un des premiers meetings de L’UP dans le Gard, à l’origine une invitation faite à Eric Coquerel de venir signer son livre sur la légalisation du cannabis devenu réunion publique de la campagne présidentielle Mélenchon 2022 avec Eric Coquerel et Danielle Obono. Une première est aussi un test : quel serait l’écho de cette initiative dans un quartier populaire (le Chemin bas d’Avignon) qui a voté massivement JLM en 2017, mais aussi marqué par un très fort taux d’abstentions lors des derniers scrutins ? Danielle Obono est venu

Le mirage Taubira

L’ancienne garde des sceaux est entrée dans l’arène Présidentielle depuis plus d’un mois sans retour critique sur le bilan du quinquennat Hollande. Son programme n’est pas la hauteur des enjeux politiques, économiques, sociaux et écologiques de l’heure. Chacun garde en mémoire très positivement la ténacité et la qualité intellectuelle de l’ancienne garde des sceaux de François Hollande, en particulier lorsqu’elle tenait tête aux partisans d’un ordre moral désuet, lors du débat autour de la grande Loi pour le mariage pour tous. Cette réforme historique est aussi la seule note positive